Attention, le contenu peut-être mit à jour sans rechargement de la page, visiter notre section sur l'accessibilité pour plus d'information Passer au contenu principal

S'inscrire à Mon AMT

  • Accédez facilement aux horaires de vos modes de transport préférés.
  • Obtenez un état du service personnalisé.
  • Planifiez vos trajets plus rapidement grâce à vos destinations favorites.
  • Simplifiez-vous la vie avec la gestion en ligne de votre abonnement OPUS+

La petite histoire des gares de la région métropolitaine

jeudi, 21 août 2014

Le domaine ferroviaire de la région métropolitaine de Montréal est riche en histoire et en architecture. Encore de nos jours, certaines gares anciennes témoignent des changements urbains qui se sont opérés depuis le début du XXe siècle.

Si plusieurs gares ont disparu ou ont changé de vocation, certaines sont cependant encore en service.

Nous vous proposons ici quelques courtes histoires de gares que nous connaissons encore aujourd’hui. 

 

Gare Mont-Royal 

Cette gare montre bien l’importance du développement ferroviaire pour une ville, surtout à l’époque où transport terrestre lourd rimait inconditionnellement avec train. Ville Mont-Royal s’est en effet développée grâce à la gare du même nom. Quand cette ville était encore la campagne, l’arrivée du train de banlieue permettant aux gens de se rendre au centre-ville en quelques minutes à peine a été un argument de taille pour attirer de nouveaux résidents. Bâti peu après la construction du tunnel Mont-Royal, l’édifice de 1917 est toujours utilisé et a conservé son cachet d’origine. Un bel exemple de l’évolution urbaine liée au développement ferroviaire

Crédit photo: Bibliothèque et archives nationales du Québec

Aujourd'hui:

Crédit photo : Monique Bellemare 

 

Gare Jean-Talon

Le bâtiment situé au 395, rue Jean-Talon a été construit en 1931 à la demande du Canadien Pacifique afin de regrouper plusieurs plus petites gares de la zone. Conçu par l’architecte Colin M. Drewitt, il abrite un superbe intérieur Art déco dont les éléments d’origine ont pour la plupart été maintenus. Tous les trains à destination de Québec, d’Ottawa et des Laurentides transitaient par cette gare, alors appelée gare Jean-Talon. Rachetée par la ville de Montréal en 1983, elle a pendant un temps pris le nom de gare Parc, pour se conformer à l’appellation de la station de métro située à proximité.

Désormais, le bâtiment ancien est utilisé à des fins commerciales et les activités ferroviaires ont été déplacées près des voies ferrées, à la nouvelle gare Parc.

Crédit photo: Bibliothèque et archives nationales du Québec

Aujourd'hui:

 

Gare Windsor

La gare Windsor a longtemps été la gare terminale des trains de banlieue circulant sur les voies du CP. À la construction du centre Bell, les activités ferroviaires ont été déplacées à la nouvelle gare Lucien-L’Allier. L’ancien bâtiment a conservé son nom comme marque historique et la nouvelle gare, intégrée au centre Bell, a pris le nom de la station de métro adjacente. 

Inaugurée le 1er février 1889, la gare Windsor est un bijou architectural conçu par l’architecte américain Bruce Price. Elle a été agrandie deux fois au cours de son histoire. Il est toujours possible de l’admirer au 1160, avenue des Canadiens-de-Montréal.

Crédit photo: Bibliothèque et archives nationales du Québec

Aujourd'hui:

 

Gare Saint-Basile-le-Grand

Bien avant qu’existe le bâtiment actuel, une gare existait à Saint-Basile-le-Grand. Construit à la fin du XIXe siècle, le bâtiment servait de résidence au chef de gare et à sa famille, jusqu’à sa démolition en 1962, étant rendu désuet.

La nouvelle gare de Saint-Basile-le-Grand est composée de deux édicules reliés par une passerelle assurant la liaison d’un quai à l’autre.

La gare de Saint-Basile-le-Grand, vers 1910. SHBMSH, fonds Armand-Cardinal

Aujourd'hui:

 

Gare Mont-Saint-Hilaire

Tout comme la gare Saint-Basile-le-Grand, la gare Mont-Saint-Hilaire actuelle n’occupe pas le même emplacement que celle desservant la municipalité au début du XXe siècle.

L’ancien bâtiment, vétuste, a été démoli dans les années 1960

Crédit photo: Société d'histoire de Beloeil - Mont-Saint-Hilaire

Aujourd'hui:

 

Gare Montréal-Ouest

La gare Montréal-Ouest a été construite en 1905 par le Canadien Pacifique après que les rails de l’exploitant ferroviaire eurent été posés en 1886.

Au cours des années, le bâtiment a gardé son cachet d’origine et fait maintenant partie du patrimoine de la ville. La gare accueille toujours trains et passagers.