Attention, le contenu peut-être mit à jour sans rechargement de la page, visiter notre section sur l'accessibilité pour plus d'information Passer au contenu principal

S'inscrire à Mon AMT

  • Accédez facilement aux horaires de vos modes de transport préférés.
  • Obtenez un état du service personnalisé.
  • Planifiez vos trajets plus rapidement grâce à vos destinations favorites.
  • Simplifiez-vous la vie avec la gestion en ligne de votre abonnement OPUS+

Admirer le paysage selon Pascal

mercredi, 20 mai 2015

Au cours des prochaines semaines, nous vous invitons à vivre l’expérience du train de banlieue avec Maude Lemay-Brisebois et Pascal Laplante, tous deux représentants de la ligne Mont-Saint-Hilaire au sein du Conseil-client AMT.

Lorsque j’ai décidé de déménager en banlieue, le nouvel itinéraire que j’allais devoir emprunter pour me rendre au centre-ville et les modes de transport disponibles comptaient parmi les critères importants à considérer. Plus on habite loin de notre lieu de travail, plus le trajet à effectuer entre la maison et le boulot peut demander de la planification et devenir une source de stress.

Dans mon cas, le train me rend la vie facile et le trajet est agréable. Je n’ai qu’à marcher 10 minutes sur une piste cyclable bordée d’arbres pour me rendre à la gare. C’est un moment privilégié pour prendre le pouls de la journée et observer la montagne. Je croise des enfants qui se rendent à l’école, des joggeurs, des promeneurs avec leur chien, des cyclistes, mais aucune voiture.

En chemin, on traverse une rivière et un fleuve, qui sont toujours des paysages inspirants. Entre McMasterville et Saint-Basile-le-Grand, on peut voir le mont Saint-Grégoire d’un côté et le mont Saint-Bruno de l’autre. La vue du centre-ville entre Saint-Lambert et la Gare Centrale est également très belle.

Une fois arrivé à destination, je n’ai qu’à marcher moins de 10 minutes pour me rendre au bureau. Marche, train, marche : il ne manque plus que des trains le soir et la fin de semaine pour qu’encore plus de gens puissent en profiter!

- Pascal