Attention, le contenu peut-être mit à jour sans rechargement de la page, visiter notre section sur l'accessibilité pour plus d'information Passer au contenu principal

S'inscrire à Mon AMT

  • Accédez facilement aux horaires de vos modes de transport préférés.
  • Obtenez un état du service personnalisé.
  • Planifiez vos trajets plus rapidement grâce à vos destinations favorites.
  • Simplifiez-vous la vie avec la gestion en ligne de votre abonnement OPUS+

Vivez une escapade gourmande écoresponsable!

mercredi, 21 septembre 2016

Passion Terre, agence spécialisée dans le tourisme durable, a mis en place des escapades à Montréal ainsi qu’une escapade gourmande en train vers les Basses-Laurentides pour aller à la rencontre de producteurs en culture biologique. Au programme de cette évasion d’un jour, dégustations de vins biologiques, de fromages artisanaux et repas champêtre à la ferme. Découvrez dès maintenant les détails de cette visite savoureuse et écologique!

Le train de banlieue est une solution alternative, propre, pratique et abordable. Tant d’avantages qui font du train un moyen de transport à privilégier au quotidien ou lors de vos voyages!

Transport écoresponsable : le cas du train de banlieue

Le transport est un des enjeux majeurs en matière de développement durable : en effet, une grande partie des émissions de gaz à effet de serre émis sur le territoire de l’agglomération montréalaise est causée par ce secteur.  

La métropole a donc un grand intérêt à favoriser des modes de transport jugés plus respectueux à l’égard de l’environnement, accessibles à tous du point de vue pratique et économique, et en tant que sources de développement économique pour le territoire. Les transports actifs (vélo et marche) ou collectifs (trains, métro et autobus) sont les modes de déplacement « écolos » les plus utilisés en ville. Si les premiers couvrent de courtes distances, les seconds rendent possible la découverte de la zone périurbaine.

Zoom sur le train de banlieue, un choix de transport responsable!

La ligne Deux-Montagnes : près de 100 ans d’électrification

Depuis sa mise en service en 1918, la ligne Deux-Montagnes a toujours fonctionné à l’électricité. Véritable moteur de développement pour Ville Mont-Royal, qui s’est développée grâce à la gare du même nom, le train de banlieue permet aux gens de se rendre au centre-ville en quelques minutes via le tunnel Mont-Royal; un argument de taille pour attirer de nouveaux résidents. Même après la mise en service de la ligne Mascouche, en 2014, tous les trains y circulent en mode électrique dans le tunnel. En tant que solution de rechange au voiturage en solo, la ligne Deux-Montagnes réduit significativement l’empreinte écologique par passager, avec près de 7 500 000 déplacements par année en 2015.

Outil de développement urbain et périurbain

Les trains de banlieue facilitent les déplacements et améliorent les conditions de vie des citoyens de la région métropolitaine. Ils procurent un gain de temps et diminuent le stress de ses usagers, notamment aux heures de pointe. Les usagers peuvent oublier le trafic, le stationnement, le déneigement, et consacrer leur temps de déplacement à leurs priorités!

Le train et le tourisme durable

Que ce soit par commodité ou par conviction environnementale, 38 % des déplacements effectués en pointe du matin par les résidents de la région métropolitaine, de 2008 à 2013, ont été effectués en modes actifs ou collectifs. On note aussi que 60 % de la hausse des déplacements en transports collectifs provient de l’extérieur de l’île de Montréal. Le train constitue un élément vital de la dynamisation du centre-ville et de la banlieue.

À Montréal, les trains de banlieue relient le centre-ville à sa périphérie avec 6 lignes différentes :

  • Ligne Deux-Montagnes (ligne complètement électrifiée)
  • Ligne Vaudreuil-Hudson
  • Ligne Saint-Jérôme
  • Ligne Mont-Saint-Hilaire
  • Ligne Candiac
  • Ligne Mascouche (ligne partiellement électrifiée)

On constate aujourd’hui que le train de banlieue est utilisé en majorité comme un moyen de transport à des fins utilitaires et peu pour le tourisme. Pourtant, il rend accessible des points d’intérêt touristiques reconnus et un réseau étendu de pistes cyclables. Il devient alors possible de quitter la métropole dynamique pour le calme de la campagne environnante à un coût abordable et de façon écologique!

Inscrivez-vous à l’escapade de Passion Terre